Lolokai – Supervision, systèmes, réseaux, base de données…

1

Se former à la supervision informatique – Nouvelle version

Loic FONTAINE 8 octobre 2012

Introduction

L’aventure de la supervision d’une infrastructure réseau a commencé il y a environ deux ans pour moi. Mon objectif ici n’est pas de donner une feuille de route parfaite pour apprendre à faire de la supervision, mais de vous donner quelques références qui vont aideront à débuter dans le monde de la supervision.

Pré-requis

Avant de faire de la supervision, il faut avoir quelques bases en matière d’infrastructure informatique :

  • Réseaux : adressage IP, notions en firewall,ACL,routage,switching …
  • Systèmes : Connaitre le fonctionnement et la configuration des systèmes et des services que vous souhaitez superviser
  • Connaitre quelques protocoles de supervision SNMP,SSH
  • Avoir quelques notions en Linux (pour la configuration de votre serveur de supervision)
  • Quelques notions en sécurité informatique ne seront pas superflu :)
  • Avoir l’envie et la motivation pour apprendre ^^

Comment se former ?

La documentation

J’ai commencé à me former grâce à ce livre : Nagios 3 pour la supervision et la métrologie : Déploiement, configuration et optimisation Comptez 3 à 4 jours pour le lire entièrement et en faisant quelques manipulations. En ce qui concerne le système d’exploitation utilisé, j’ai installé mon premier noyau Nagios sur une CentOS (je suis fan des rpm :p).

Le livre dédié à Nagios parle d’une solution appelée Centreon. Depuis que j’ai découvert cet outil, je ne peux plus m’en passer :). De base, Centreon était une surcouche web de Nagios mais depuis il a évolué et est devenu un outil de supervision à part entière. Cet outil est pour moi l’une des meilleurs solutions en matière de supervision Open Source. Après avoir cherché sur internet quelques tutos qui expliquent comment installer Centreon, j’ai alors (à l’époque :p) réussi à configurer mon Nagios et mon Centreon. Vous verrez que la configuration de Centreon n’est en soit pas si difficile que ça, il faut juste un peu d’intuition et tout ira pour le mieux ^^.

A l’époque où j’avais commencé à me former sur Centreon il y a avait pas mal de documentation mais aucun livre. Mais aujourd’hui, le livre Centreon – Maitrisez la supervision de votre système d’information existe, il a été écrit par Bruno LEGROS et moi même. Je précise qu’il n’est pas nécessaire de connaitre Nagios pour commencer à lire notre livre sur Centreon.

Pour l’installation de NagVis, j’ai pu via différents tutos trouvé sur internet l’installer et le configurer :).

Depuis, je me suis perfectionné en matière de supervision Open Source et ait découvert les modules complémentaires  à Centreon. J’ai alors complètement lâché Nagios et NDOutils pour Centreon Engine et Centreon Broker qui sont non seulement plus performants mais qui apportent aussi beaucoup plus de fonctionnalités (Centreon Engine et Broker sont traités dans le livre).

Si vous commencez, je peux vous conseiller d’utiliser la distribution CES (Centreon Enterprise Server) ou FAN (Fully Automated Nagios) pour mettre en place votre infrastructure Nagios + Centreon.

J’essaye toujours de m’ouvrir, j’ai peu de temps (il faut l’avouer :p) mais j’aimerais bien découvrir d’autres outils tel que Shinken, Icinga qui ont l’air d’être de très beaux projets.

Si j’ai un conseil à donner : « Soyez curieux, n’hésitez pas à faire planter votre serveur (pas celui qui est en prod. on est d’accord :D) pour apprendre ça reste formateur ».

Les outils

Pour installer un serveur de supervision, vous devez bien entendu avoir un serveur tout prêt. Tous mes tests ont été effectués dans un environnement virtualisé, vous pouvez faire tout cela grâce à VirtualBox.

Enfin, les distributions Linux sont multiples et pour la plupart gratuites, vous en trouverez bien une qui fera votre bonheur ^^.

Conclusion

La supervision informatique est un domaine très passionnant. Plusieurs outils permettent de superviser son système d’information et chacun de ces outils ont leurs particularité. Personnellement, j’apprécie beaucoup Centreon (sans vouloir dénigrer les autres solutions bien entendu) car je le considère mature, puissant. De plus, Centreon offre un support professionnel francophone.

Bien entendu, la mise en place d’un projet de supervision n’est pas aussi simple, il ne suffit pas de mettre en place des sondes, des services et basta ; Non ! Le projet de supervision informatique demande l’accompagnement d’un professionnel qui dispose non seulement d’un recul par rapport au système d’information et d’une vision objective de celui-ci mais aussi d’une certaine expérience en ce qui concerne les bonnes pratiques de mise en place d’une solution. Faites-vous donc accompagner par un professionnel si vous souhaitez mettre en place de la supervision pour votre entreprise.

Et vous amis lecteurs : comment vous êtes vous formé à la supervision réseau ? Que pensez-vous de ces petits conseils ? Envisagez-vous de vous mettre à la supervision réseau ?
Loic FONTAINE

Tagged with: , ,

Comments (1)

  1. J’utilis(ais) le classique couple Nagios + Cacti depuis pas mal d’années dans mon boulot, mais je dois dire que moi aussi la découverte des avancées de Centreon m’ont fait passer à celui-ci depuis quelques mois maintenant. Et ça tourne plutot bien sur un petit réseau avec 3 BladeCenters (une dizaines de lames) et pas mal d’ESXi. J’ai d’ailleurs quelques articles pour implémenter leur surveillance sur mon site http://www.feub.net si ça peut aider

    Répondre

Laisser un commentaire

Login to your account

Can't remember your Password ?

Register for this site!