Lolokai – Supervision, systèmes, réseaux, base de données…

2

Vos premiers pas avec Centreon Enterprise Server

Loic FONTAINE 1 mars 2012

Rappel

Après vous avoir montrer dans le billet précédent, comment : Installer Centreon Enterprise Server. Il est judicieux de vous montrer les premières manipulations pour éviter de perdre du temps par la suite :). Une distribution bien configurée est toujours plus simple et fonctionnelle lors de la configuration et de la mise en production.

Mise à jour

Tout d’abord, avec son lot de nouvelles fonctionnalités avec Centreon 2.3.x il est préférable de mettre à jour la totalité de votre serveur :

[[email protected] ~]# yum update

La mise à jour est terminée.

Ouvrez votre navigateur : http://[adresse_ip]/centreon/ et suivez les étapes pour mettre à jour votre base de données Centreon.

Activation / Installation de paquets utiles

Nous avons quelques petits réglages de bases à faire. Histoire de bien faire les choses, nous allons éteindre notre ordonnanceur Nagios :

[[email protected] ~]# service nagios stop

Ndo2db

Tout d’abord Ndo2db n’est pas actif il est donc inutile d’espérer voir vos données dans l’onglet « Monitoring ».

Démarrons NDO2DB :

[[email protected] ~]# service ndo2db start

Rien très compliqué, il faudrait que ce service démarre au démarrage de notre serveur. Par conséquent pensez à l’ajouter au démarrage avec la commande suivante :

[[email protected] ~]# chkconfig –add ndo2db

NSCA

L’agent NSCA n’est pas installé par défaut. Tapez la commande suivante :

[[email protected] ~]# yum install nsca

Une fois l’installation terminée, pensez à configurer votre agent NSCA :

[[email protected] ~]# vi /etc/nsca.cfg

Une fois la configuration effectuée, un petit redémarrage du service ainsi qu’un ajout de ce service au démarrage ne sera pas superflu :)

[[email protected] ~]# service nsca restart
[[email protected] ~]# chkconfig –add nsca

Retour à la normal

Une fois les configurations terminées, nous pouvons redémarrer notre ordonnanceur :

[[email protected] ~]# service nagios start

Conclusion

Maintenant que notre serveur est bien configuré, nous pouvons commencer à mettre en place la supervision sur notre infrastructure, mais ceci est une autre histoire :).

Qu’avez-vous pensé de cette configuration ? Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?Loic FONTAINE

Comments (2)

  1. Ta petite suite d’article me semble en bonne voie, cependant quelques petites précisions s’imposent afin que l’utilisateur ne soit pas perdu.

    Une fois l’installation terminé, il est essentiel de synchroniser son serveur CES avec un serveur de temps (NTP).

    Lors de la mise à jour Centreon via l’interface Web, l’utilisateur doit éviter de cliquer deux fois sur le bouton « Next » d’une même étape. Il se peut que certaines requêtes SQL prennent du temps à s’exécuter. Or si l’utilisateur clique 2 fois, le processus est lancé 2 fois. Patience est de mise 😉

    Enfin, lors de la fin d’installation de CES, le fichier de configuration de ndo2db n’est pas présent. L’utilisateur doit se connecter à l’interface, se rendre dans le menu « Configuration -> Nagios -> Generate », cocher les 3 premières cases et cliquer sur le bouton « Export ». Cela à pour but de créer le fichier de configuration de ndo2db.

    Bonne continuation à toi et merci pour tes articles qui en aideront plus d’un 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Login to your account

Can't remember your Password ?

Register for this site!