Lolokai – Supervision, systèmes, réseaux, base de données…

1

Les hackers

Loic FONTAINE 11 juin 2011

Le terme « hacker »

Le mot « hacker » est apparu au M.I.T dans les années 50. De base, ce terme définit un « bidouilleur » quelqu’un qui arrive à déjouer l’utilité principale d’un système/appareil pour lui faire faire autre chose. Si nous partons dans le fantaisiste, un hacker pourrait être une personne qui ferait en sorte que votre ordinateur vous serve le café ^^ :D.
Aujourd’hui, le terme « hacker » définit plutôt les pro en programmation, réseaux, systèmes (et j’en passe…) qui  arrive sans trop de difficultés à trouver des failles, exploiter des vulnérabilités…. Bref en gros c’est le genre de mec devant qui on dit : respect l’artiste :).

Les types de hackers

Mais la communauté des hackers regroupe plusieurs types de hackers :

Les white hats (en français : chapeaux blancs)

Eux ce sont les gentils ^^. Un white hat est une personne qui dispose de beaucoup de connaissances en informatique, qui les utilise afin de défendre un système contre les méchants (on en parle juste après :) ). Il respecte un code d’éthique et ne trahira jamais une société pour laquelle il travail (il respecte souvent un contrat de confidentialité). Un white hat pronne la divulgation des vulnérabilités sur un système d’informations, en général, ils préviennent la société cible (afin de lui laisser le temps de corriger la faille) puis ils vont tout simplement publier la faille. Souvent, ces white hats travaillent pour des sociétés de consultants en sécurité informatique (ou en freelance). De même, ce sont parfois des anciens méchants qui se reconvertissent.

Les black hats (en français : chapeaux noirs)

Ce sont les méchants ^^. Un black hat est une personne très qualifiée qui utilise ses connaissances afin de détruire, récupérer, exploiter, modifier des informations (souvent dans un intérêt personnel : pour de l’argent par exemple). Le black hat ne respecte aucun code d’éthique et ne divulguera pas toutes les vulnérabilités qu’il découvre afin de pouvoir revenir plus facilement sur le système d’informations cible. Ce sont souvent eux qui vont développer des virus, les exploits, les chevaux de troie et autres malwares qui vont nous mener la vie dure :).

Les grey hats (en français : les chapeaux gris)

Eux ce sont les plus compliqués (lol). Leurs activités oscillent entre les white hats et les black hats, parfois ils sont gentils, parfois méchants. Parfois ils publient une vulnérabilité, parfois ils la garde pour eux. Leurs buts varient….

Les scripts kiddies

Ce sont les banis du monde du hacking…les véritables hackers ne les supportent pas….souvent ce sont eux qui vont aller demander sur des forums : Comment on pirate un compte MSN ? Comment on pirate un compte Facebook ?… Ils n’ont aucune éthique et vont souvent hacker pour se la péter devant leurs amis de collèges/lycées : « Ouais moi chui un pur hacker…. » ou ce sont eux qui vont aller crâner sur des forums de sécurité : « Ouais moi je démonte tout…. ». Or ils vont aller télécharger sur internet des outils, des exploits développés par des vrais hackers (souvent des black hats). Ils sont rarements méchants et ne mordent pas… (je sais je suis un peu méchant là ^^). La plupart du temps ils ne vont pas se rendre compte de la gravité de leurs gestes.

Les hacktivistes

Ce type de hacker va souvent hacker dans un but politique ou idéologique. Ils défendent une cause et cherchent à faire passer un message. Ils n’hésiterons pas à se dresser contre la loi afin de récupérer des informations sensibles susceptibles d’aider leurs causes ou de diffuser un message.

Dans quelle catégorie de hacker vous situez-vous ? Avez-vous déjà était victime d’un hacker ? Avez-vous rencontré un hacker ? La parole est à vous :).Loic FONTAINE

Comments (1)

  1. Je ne me considère pas en tant qu’hacker (car c’est un bien grand mot), mais je me rattache au groupe « Hacktivistes », car de nos jours, c’est bien la seule chose qui permet de faire réagir, et de se faire entendre. Et puis BH = prison, grey, avec des intentions WH = police, crakers/kikoolol = sanction exemple lors de procès …

    We are Anonymous. We are Legion. We do not forgive. We do not forget. Expect us.

    Répondre

Laisser un commentaire

Login to your account

Can't remember your Password ?

Register for this site!