Lolokai – Supervision, systèmes, réseaux, base de données…

0

VMWare ESX 4.0 – Installation et configuration de base

Loic FONTAINE 17 août 2010

Vous connaissez sans aucun doute, la société VMWare spécialisée dans le domaine de la virtualisation. A travers ses différents produits : VMWare Player, Workstation ou encore ESX Server…. VMWare a su s’imposer comme un des pionniers dans ce domaine.
Ici je vais vous présenter VMWare ESX Server, qui un hyperviseur qui s’installe directement sur une machine (pas besoin d’un système d’exploitation). Ce produit est basé sur un système Linux et peut se gérer en ligne de commande, mais pour une interface plus « User-Friendly » nous pouvons le paramétrer à travers un navigateur web ou encore vSphere Client.

Installation

Cette installation s’est déroulée sur une VM (avec VMWare Workstation 7.0), ce qui m’a vraiment étonné car contrairement à un de ses plus sérieux concurrent : Hyper-V de Microsoft, VMWare ESX peut se faire virtualiser sur VMWare Workstation, bien entendu pensez à activer les technologies comme l’Intel-V/T.
Afin de pouvoir utiliser au mieux VMWare ESX 4.0, il vous faudra un minimum de 2Go de RAM, ainsi qu’un processeur 64 bits (soit la grande majorité des machines aujourd’hui).
Mais bon trève de bavardage, commençons l’installation :

Démarrez votre machine en insérant le CD de VMWare ESX 4.0, l’écran suivant apparait :

Ecran de démarrage du DVD de VMWare ESX 4.0

Personnellement, j’ai laissé « Install ESX in graphical mode », choisissez cet option et laissez charger. Une fois que l’assistant apparait, cliquez sur « Next », puis lisez et acceptez les termes du contrat de licence et enfin choisissez votre clavier comme montré ci-dessous :


Choix du clavier dans l’installation de VMWare ESX 4.0

Cliquez sur « Next », l’écran suivant est l’écran d’installation de drivers, personnellement je n’ai pas eu de drivers particuliers à installer mais si vous avez des drivers Linux à installer pour votre matériel (carte contrôleur etc…) c’est le moment, cliquez sur « Next » lorsque vous aurez terminé et à l’avertissement cliquez sur « Yes », le chargement des drivers est en cours. Une fois cela terminé, cliquez sur « Next » et entrez le numéro de licence de VMWare ESX, puis cliquez sur « Next », sélectionnez l’adaptateur réseau à utiliser pour les tâches systèmes, puis si il appartient à un VLAN mettez l’identifiant du VLAN, cliquez sur « Next », ensuite configurez l’adressage IP (à titre informatif : si ce serveur est un serveur qui va être utilisé, je vous conseil l’adressage fixe plutôt que dynamique par DHCP), cliquez sur « Next ».
Viens maintenant le moment de configurer le partitionnement de vos disques dur. Encore une fois j’ai laissé les options par défaut, mais il vous est possible de le configurer de manière à partitionner manuellement le disque dur pour augmenter la swap par exemple.
Puis sélectionnez le disque dur sur lequel vous voulez installer l’hyperviseur, cliquez sur « Next » et sélectionnez « OK » sur l’avertissement qui vous préviens de l’effacement future de vos données.


Ecran vous proposant le choix du disque dur

Maintenant, sélectionnez votre fuseau horaire et cliquez sur « Next ». Puis vous pouvez choisir comment définir l’heure, soit en le synchronisant sur un serveur NTP, soit en configurant l’heure manuellement.
Maintenant entrez le mot de passe « root » et ajoutez éventuellement d’autres utilisateurs qui seront amenés à interagir avec le serveur, cliquez sur « Next ».

Vous avez devant vous un récapitulatif de la configuration que vous avez faites.


Ecran récapitulatif de la configuration

Cliquez sur « Next », l’installation commence alors. Une fois celle ci-terminée, cliquez sur « Next » et sur « Finish » : la machine redémarre. Une fois que la machine a redémarré, l’écran suivant s’affiche :


Ecran de VMWare ESX après installation

Nous allons maintenant pouvoir configurer VMWare ESX Server.

Configuration de base

SSH (Secure Shell)

Il est possible d’accéder à un shell par SSH. Soit en utilisant un client SSH (pour Windows) comme Putty, soit en tapant (sous MAC X et Linux) : ssh [email protected][adresse ip]

A travers le navigateur Web

Je conseil (c’est rare:)) l’utilisation de Internet Explorer 32 bits pour travailler, car j’ai rencontré trop de bug sous Firefox (il vous faudra ajouter l’url de votre serveur dans Internet Explorer à vos sites de confiance). Tapez https://[l’adresse IP de votre serveur] et acceptez le certificat si cela vous est demandé. Puis cliquez sur « Log in to Web Access », si vous avez l’erreur : « 503 Server Unavailable », rendez-vous sur votre machine, appuyez sur Alt+F1, logguez vous en root et tapez :
« chkconfig –level 3 vmware-webAccess on » cela signifie que lorsque la machine est lancée avec l’init à 3 on active le service vmware-webAccess. Puis pour lancer le service cette fois tapez : « service vmware-webAccess start« , normalement vous ne devriez plus avoir de problèmes à l’avenir, puis tapez « logout » pour vous déconnecter de l’utilisateur root et enfin pour revenir à l’écran de départ appuyez sur Alt+F11.

Réactualisez la page de votre navigateur, normalement on vous demande de vous loguer :


Formulaire de login utilisateur

L’écran suivant apparait :


Ecran d’accueil de vSphere WebAccess

Rendez-vous dans l’onglet Virtual Machine, pour créer une machine virtuelle, puis cliquez à droite sur « Create Virtual Machine ». Un assistant s’ouvre.

L’assistant de création de machine virtuelle

Tapez le nom de votre machine virtuelle et sélectionnez le disque dur sur lequel elle doit être stockée, cliquez sur « Next » puis choisissez le système d’exploitation qu’elle doit accueillir : nous dirons ici que c’est un Linux Ubuntu, cliquez sur « Next » et choisissez la mémoire dédiée pour le système et le nombre de cœurs du processeur mis en jeu, cliquez sur « Next ».

Nous allons créer un nouveau disque virtuel pour notre OS, sélectionnez l’option « Create a New Virtual Disk », choisissez la capacité et paramétrez l’emplacement du disque dur, le mode etc…., cliquez sur « Next ».
Viens maintenant la configuration du réseau : nous allons ajouter un réseau ==> cliquez sur « Add a Network Adapter », choisissez ensuite la connexion réseau et si la carte doit être connectée au lancement de la machine virtuelle cliquez sur « Next ».
Dans CD/DVD Drive sélectionnez où se trouve l’emplacement du CD/DVD d’installation de Linux Ubuntu (pour ma part il s’agit d’un DVD physique, j’ai donc utilisé l’option « Use a Physical Drive »), cliquez sur « Next », choisissez le lecteur et cliquez sur « Next ».
Configuration du lecteur de disquette : Je n’ai pas choisit de lecteur de disquette : « Don’t Add a Floppy ».
Configuration du controleur USB : J’ai mis « Add a USB Controler ». Puis s’affiche le récapitulatif de la configuration :


Créé une machine virtuelle – Récapitulatif

Cliquez sur « Finish », une fois la machine virtuelle créée, cliquez sur le nom de votre machine virtuelle et cliquez sur ce bouton : en haut. Une fois lancée, à gauche cliquez sur le nom de votre machine virtuelle et cliquez sur l’onglet « Console », si vous n’avez pas installé le plug-in faites le et redémarrez Internet Explorer sinon cliquez sur le logo de VMWare et alors vous devriez avoir votre machine virtuelle qui apparait :


Lancement de la machine virtuelle

Maintenant il ne nous reste plus qu’à faire l’installation du système :).

A travers vSphere Client

L’interface vSphere Client

vSphere permet une gestion beaucoup plus pousser de votre Serveur (permet la gestion des permissions, de voir les noms d’utilisateurs, d’avoir des graphiques sur la capacité etc…). Pour pouvoir configurer l’hyperviseur avec l’utilitaire vSphere, vous devez télécharger le client disponible sur la page d’accueil de votre serveur, vous n’avez qu’à cliquez sur Download vSphere Client :


Une partie de la page d’accueil, sur laquelle on voit « Download vSphere Client »

Une fois téléchargé, vous devez l’installer, une fois installé lancez le programme situé dans Menu Démarrer ==> Tous les programmes ==> VMWare ==> VMWare vSphere Client. Puis entrez l’adresse IP sur serveur, votre nom d’utilisateur et votre mot de passe puis cliquez sur « Login »


Ecran d’accueil de VSphere Client

Si lorsque vous vous loguez, vous avez une alerte concernant le certificat, cliquez sur « Ignore ». Vous êtes normalement connecté au serveur.
La barre en haut vous permet de naviguer dans votre serveur, par défaut la page d’accueil de votre VMWare ESX Server est située ici :


Bar de navigation pour VMWare ESX Server

Créer une machine virtuelle

La création d’une machine virtuelle est je dirais relativement intuitive. Allez dans le menu « Inventory », sélectionnez « Host » et sur « New Virtual Machine… », un assistant s’ouvre. Laissez sélectionner « Typical » sauf si vous souhaitez paramétrer avec plus de détails le Hardware de la machine virtuelle, cliquez sur « Next », puis nommez votre machine virtuelle et cliquez sur « Next ». Maintenant sélectionnez le disque dur sur lequel vous souhaitez installer votre machine virtuelle, cliquez sur « Next », sélectionnez le système d’exploitation qu’elle va accueillir puis cliquez sur « Next », (nous allons encore installer une Ubuntu), cliquez sur « Next » et créez votre disque dur en sélectionnant la capacité et les options dont vous avez besoin, puis cliquez sur « Next ». Vous aurez un résumé de l’installation de la machine :


Ecran récapitulatif de la machine virtuelle

Cliquez sur « Finish » pour terminer la création de la machine virtuelle. Une option vraiment pratique de vSphere est que vous pouvez utiliser le lecteur CD/DVD de votre machine pour faire une installation distante :). Pour cela lancez votre nouvelle machine, en appuyant sur ce bouton : , puis rendez-vous dans l’onglet Console pour pouvoir faire l’installation du système, lancez le BIOS en appuyant sur F2 pour avoir temps de connecté votre lecteur de CD/DVD, puis cliquez sur le bouton sélectionnez votre lecteur de CD/DVD et cliquez sur « Connect [la lettre de votre lecteur], une fois la connexion effectuée, quittez le BIOS, la machine virtuelle redémarre, vous pouvez alors booter sur votre CD/DVD branché en local :). L’écran suivant apparait :


Ecran d’installation sur vSphere

Il ne vous reste plus qu’à lancer l’installation :).

Gérer les utilisateurs & les permissions

Après avoir vu comment créer une machine virtuelle, nous allons voir que VMWare ESX permet une gestion des utilisateurs et des permissions pour chaque machine virtuelle :). Pour gérer les utilisateurs et les groupes cliquez sur l’adresse IP de votre serveur (situé à gauche), puis allez dans l’onglet « Users&Groups ». Ici vous pouvez voir suivant le bouton sélectionné, la liste de tous les utilisateurs et des groupes :


Ecran des utilisateurs et des groupes présents

Pour ajouter un nouvel utilisateur, cliquez sur le bouton « Users », faites un clic droit sur la liste et cliquez sur « Add… » à ce moment vous pouvez ajouter un utilisateur, lui définir un mot de passe, lui donner l’accès ou pas en SSH et lui assigner un groupe.
Pour ajouter un nouveau groupe, cliquez sur le bouton « Groups », faites un clic droit sur la liste et cliquez sur « Add… » vous pourrez alors créer un groupe et sélectionner les utilisateurs qui doivent appartenir à celui ci.
Pour éditer un utilisateur ou un groupe, double-cliquez sur celui-ci. Pour supprimer un utilisateur ou un groupe faites un clic droit sur celui-ci et cliquez sur « Remove… ».

Maintenant que nous avons vu comment gérer les utilisateurs et les groupes, nous allons voir la gestion des permissions. Pour éditer les permissions par machine virtuelle, sélectionnez la machine virtuelle de votre choix et rendez-vous dans l’onglet Permissions. Pour ajouter une permissions faites un clic droit sur la liste et cliquez sur « Add Permissions… ». La fenêtre suivante s’ouvre :


La fenêtre pour assigner des permissions à une machine virtuelle

Pour pouvoir définir les permissions pour un utilisateur ou un groupe cliquez sur le bouton « Add… » à gauche, puis sélectionnez le ou les utilisateur(s) ou le ou les groupes auxquels vous souhaitez assigner des permissions. Une fois que vous avez sélectionné ces paramètres cliquez sur « OK ». Puis pour définir des permissions pour chacun de ces utilisateurs, sélectionnez le dans la liste à gauche et définissez les permissions à droite. Par défaut, vous avez le choix entre 3 rôles :

  • No Access : L’utilisateur n’aura aucun accès à la machine virtuelle
  • Read Only : L’utilisateur aura accès à la machine virtuelle uniquement en lecture
  • Administrator : Les droits Administrateurs sur la machine.

Définissez le rôle pour l’utilisateur ou le groupe sélectionné et validez.

Gérer les rôles

Pour gérer vos rôles, rendez-vous dans Menu View ==> Administration ==> Roles.
Pour ajouter un nouveau rôle, cliquez sur , donnez un nom à votre rôle et sélectionnez les options qui sont autorisés pour ce rôle, puis validez en appuyant sur « OK ».
Pour cloner un rôle, cliquez sur , puis renommez le rôle.
Pour supprimer un rôle, faites un clic droit sur celui-ci et cliquez sur « Remove… » (Note : Vous ne pouvez pas supprimer les rôles par défaut).

Hé bien, maintenant vous connaissez la base pour pouvoir configurer les permissions au niveau de votre serveur VMWare ESX.

Les évènements

Les évènements permettent de savoir tout ce qui s’est passé sur la machine virtuelle. Pour cela vous devez vous rendre sur la page d’accueil de votre serveur VMWare ESX et choisir l’onglet Events.
Ici vous pouvez voir toutes les opérations qui ont été effectuées sur votre machine virtuelle :


Onglet évènements

Vous pouvez voir aussi tout en bas, les tâches récentes qui ont été effectuées sur le serveur :


Les tâches récentes effectuées sur le serveur

Conclusion

Nous avons eu dans cette partie, une brève présentation de VMWare ESX Server, nous avons vu à travers les différentes interfaces, comment configurer une nouvelle machine virtuelle, ajouter des utilisateurs, gérer les permissions, voir les évènements etc… Nous pouvons donc dire que VMWare ESX permet de virtualiser plusieurs machines ce qui est un réelle gain en matière de couts pour une entreprise, de plus à travers son interface simple et intuitive la configuration de base est simplifiée.

Pour ceux qui le souhaitent j’ai trouvé sur le site de VMWare un article qui compare les solutions VMWare ESX, Hyper-V et Citrix Xen Server : http://www.vmware.com/technical-resources/advantages/robust-foundation.html

Petit mot sur la compatibilité avec MAC OS X: Sous Firefox avec MAC OS X, j’ai juste pu créer la machine virtuelle, mais je n’ai pas pu lancer la console (problème avec le plugin pour Firefox). A ma connaissance vSphere Client n’existe pas pour MAC OS X
Loic FONTAINE

Laisser un commentaire

Login to your account

Can't remember your Password ?

Register for this site!